Mise en service du dernier-né des centres d’hypervision de Véolia à Lille

Décliné à partir d’une technologie IBM, le nouveau centre d’hypervision de Veolia Vig’léo a été mis en service dans la Métropole Européenne de Lille. Retour sur cette solution innovante dans la gestion des services de l’eau.

« La Métropole Européenne de Lille lance Vig’iléo, dernier-né des centres d’hypervision de Veolia pour piloter le service de l’eau du futur.

Information immédiate des usagers, interventions techniques rationalisées, préservation de la ressource, mise en place de mesures réactives en cas de contamination bactériologique du réseau, transparence et amélioration des performances sont les principaux objectifs de Vig’iléo. Véritable « centre d’intelligence », il assure un suivi en temps réel du 4ème plus grand réseau d’eau potable de France.capture-decran-2016-10-12-a-17-16-03

Vig’iléo, centre de pilotage high tech au service de l’eau.

 

Vig’iléo est un centre d’hypervision capable de synthétiser sur une seule interface toutes les données qu’il reçoit des logiciels métiers, des smartphones des agents, des capteurs de terrain, des retours des usagers, etc. Il croise des informations liées à la qualité de l’eau, au plan du réseau, aux alertes fuites, au suivi de la flotte de véhicules, offrant ainsi une vision à 360° du service de l’eau dans la métropole.

Via un outil cartographique novateur, il suit en continu et de façon centralisée l’activité du réseau et pilote plus efficacement les opérations de terrain.

Avec le déploiement de plus de 1 000 capteurs mobiles sur les 4 300 kilomètres de réseau, effectif d’ici fin 2017, Vig’ileo met également en place un programme de recherche de fuites. Il s’agit de

disposer d’un réseau en parfait état de fonctionnement pour atteindre les objectifs de performance demandés par la MEL (en passant de 80% à 85% d’ici 2024). Au final, cela permettra de prélever moins d’eau dans la nature.

Pour répondre aux objectifs de gouvernance et de transparence, les données générées par Vig’iléo sont accessibles aux services de la MEL dans le cadre de la délégation de service public contractée avec iléo, filiale de Veolia au service des habitants de la métropole. Les services de la MEL peuvent ainsi participer au pilotage du centre et suivre les interventions techniques en temps réel.

Avec Vig’iléo, Veolia lance le service de l’eau du futur dans la Métropole Européenne de Lille

Ce centre de pilotage, le 3è développé par Veolia dans le monde, fait appel aux technologies les plus avancées en matière de smart city.

Vig’iléo est une déclinaison de la Smart Water Box de Veolia. Conçue en partenariat avec IBM, elle s’appuie sur les technologies numériques les plus avancées : capteurs internet des objets, Big Data, sécurisation des données, visualisation des résultats, interaction participative des citoyens.

Le traitement des données des services d’eau et d’assainissement permettent d’améliorer la performance, la qualité de service, la gestion de crises et l’information des parties prenantes.

« Cette forme innovante de gestion est transparente, particulièrement performante techniquement et solidaire d’un point de vue social et sociétal. C’est l’indispensable outil du service de l’eau du futur », déclare Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia.

La Métropole Européenne de Lille, territoire connecté et durable

Avec la création de Vig’iléo, la Métropole Européenne de Lille franchit une nouvelle étape dans la construction d’un territoire connecté et durable. « Grâce à Vig’iléo, nous allons pouvoir suivre parfaitement notre réseau, l’un des plus étendus de France. Cela nous offre des possibilités supplémentaires pour mieux piloter dans l’avenir les équipements en fonction des besoins énergétiques », explique Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille.

Depuis plusieurs années, la métropole mobilise toutes ses compétences au service d’un aménagement durable pour son territoire (85 communes, 1 100 000 habitants). Cet été, la métropole a d’ailleurs décroché l’appel à projets national sur les Réseaux Electriques Intelligents (REI) avec son programme So Mel So Connected. L’objectif poursuivi est d’accompagner la mise en œuvre de solutions innovantes permettant d’optimiser le pilotage et l’utilisation des réseaux. Cela permettra à terme d’apporter de la flexibilité dans la gestion des réseaux électriques pour faciliter l’intégration des énergies renouvelables et maîtriser la demande en énergie. »