Retour sur les dernières actualités Smart Cities

Que s’est-il passé dans le monde Smart Cities ces dernières semaines? Voici une sélection d’articles remarquables :

1) Will Rio Be a ‘Smarter’ City After the Olympic Games?

Les chercheurs Christopher Gaffney et Cerianne Robertson ont analysé deux éléments clés de l’infrastructure Smart City de la ville de Rio : le Centre de commande intégrée et de contrôle (CICC) et le Centre d’Opérations  de Rio (COR), qui ont coûté à la ville 40 millions de dollars en prélude des Jeux Olympiques de 2016. Christopher Gaffney est cependant pessimiste quant à l’héritage de ces installations pour faire de Rio une ville plus intelligente sur la durée. Pour lui, « Le paradigme des villes intelligentes n’est pas capable de répondre aux besoins les plus pressants des villes tout en répondant aux déficits chroniques dans les infrastructures urbaines et à l’absence de solides institutions de la société civile ». Lire l’article complet sur: http://www.citylab.com/design/2016/08/will-rio-be-a-smarter-city-after-the-olympic-games/494912/

2) À Palaiseau, l’innovation se met au service de la ville de demain

Depuis 2013, à quelques dizaines minutes de Paris, se dessine au cœur du plateau de Saclay un quartier éco-conçu qui a vocation d’exemplarité en matière de qualité et durabilité de conception.Cet espace de 140 000 mètres carrés, accumule les bons points : chaufferie à bois er réseau de chaleur, gestion raisonnée de l’eau, bâtiments basse consommation, conciergerie, limitation de l’usage de l’automobile etc. « Bien plus qu’un projet immobilier ordinaire, le quartier Camille Claudel est une proposition d’un nouveau mode de vie ». La technologie Lifi, qui équipe 77 lampadaires, permettra à la commune « de disposer d’un réseau sécurisé pour des données sensibles dont on n’a pas envie qu’elles soient piratées. ». Lire l’article complet sur: https://www.maddyness.com/innovation/2016/08/04/smartcity-leco-quartier-camille-claudel-linnovation-se-met-service-de-ville-de-demain/

3) Pokémon GO ouvre la voie à une plateforme universelle pour la smart city

Pokémon GO est un véritable phénomène social. Son concept serait également une introduction à des changements de comportements qui faciliteraient le développement de la smart city, avec la ludification au service du développement des villes intelligentes. En effet, une application smartphone permettant d’améliorer les relations sociales et est beaucoup plus attrayante que les dispositifs que les municipalités tentent d’installer pour exposer leurs données aux habitants. Lire l’article complet sur: http://www.objetconnecte.com/pokemon-go-smart-city-2707/

4) Copenhague : une smart city aux multiples facettes

La capitale danoise est une smart city exemplaire. C’est à la fois une ville connectée, une ville verte et une ville innovante, à l’écoute de ses citoyens, qui teste ses solutions à petite échelle avant de les généraliser.  Au coeur de la ville, le tout récent Street Lab incarne cette volonté de la Ville de faire plus durable et plus intelligent. “Les capteurs sont en harmonie avec les bâtiments anciens. Ce sera une ville qui utilise la technologie et les données mais les décide avec et pour ses citoyens.” Lire l’article complet sur: http://www.atelier.net/trends/files/copenhague-une-smart-city-aux-multiples-facettes_442646

5) Smart City : pourquoi Barcelone a toujours un train d’avance

“Pour nous, être une Smart City signifie trois choses. Il faut rendre la vie plus facile pour les habitants, créer plus de richesses économiques et le tout de manière durable et soutenable pour la planète. Une Smart City, c’est penser beaucoup plus loin que le simple aspect technologique.” Lire l’article complet sur: http://www.atelier.net/trends/articles/smart-city-barcelone-toujours-un-train-avance_442606

6) Smart City : où en est-on en France ?

Alors que depuis le début des années 2010 un engouement mondial a propulsé le concept de Smart City en tant que nouvel horizon urbain, où en est-on de l’appropriation du concept et des projets concrets en France? Existe-t-il, comme on peut le voir dans d’autres pays, une réelle stratégie dédiée à la mise en place de Smart Cities? Les enjeux de la donnée sont-ils suffisamment pris en compte? Lire l’article complet sur : http://www.objetconnecte.com/smart-city-france-0707/

7) Les projets « smart city » : gadget ou création de valeur collective ?

Des « villes pionnières », en passant par les villes qui consolident leurs démarches  jusqu’aux « collectivités engagées plus récemment », un nombre croissant de villes françaises a déjà pris le tournant des villes intelligentes. Lire l’article complet sur: http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-158857-les-projets-smart-city-gadget-ou-creation-de-valeur-collective-2014047.php

 

 

 

 

 

« Les big data sont-elles l’ennemi des citoyens ? » Retrouvez – moi demain aux Prix de l’innovation Le Monde Smart Cities

La remise des récompenses de la première édition des Prix de l’innovation Le Monde Smart Cities se déroulera  à Lyon ce vendredi 20 mai, pour faire avancer la ville intelligente et les innovations de demain.

Cette journée sera aussi animée par plusieurs tables rondes, dont une intitulée « Les Big Data sont -elles l’ennemi des citoyens? », à laquelle je participerai.

Plus d’informations en cliquant sur le lient suivant: http://www.economie.grandlyon.com/evenements/prix-de-linnovation-le-monde-smart-cities-2016-2015.html

Veolia a besoin d’alliés pour sa transformation numérique… et choisit IBM

Usine Digitale vient de publier ce mardi 26 avril un article présentant le rôle joué par IBM dans la transition numérique de Véolia

« Au menu, des agents équipés de smartphones, des capteurs de fuite et des compteurs d’eau connectés et géolocalisés, un centre de supervision Hublot développé en partenariat avec IBM avec des logiciels en mode Saas (à la demande) aujourd’hui et des outils big data de maintenance prédictive demain. »

Retrouvez l’article complet : http://www.usine-digitale.fr/article/veolia-a-besoin-d-allies-pour-sa-transformation-numerique-et-le-sait.N388733

IBM & Veolia, partenaires sur l’eau dans les villes

« Autre ressource qui intéresse la smart city : l’eau. Un domaine dans lequel s’est lancé le géant américain de l’informatique IBM. « Nous signons des partenariats avec des industriels déjà impliqués dans des villes de 20 000 à 30 000 habitants, comme Veolia, avec qui nous travaillons sur une solution de gestion intelligente de l’eau. Elle permet notamment de déclarer sous 72 heures une fuite et ainsi de réduire de 5 à 10% les pertes d’eau », explique Philippe Sajhau, vice-président Smart Cities d’IBM France.

S’il ne peut révéler le nom des communes concernées pour des raisons de confidentialité, le spécialiste confirme que l’entreprise veut développer ses outils de maintenance prédictive dans les petites et moyennes villes françaises : « Nous allons lancer d’ici la fin du deuxième trimestre 2016 l’application POEM, déjà testée ailleurs en Europe, qui permettra à la fois aux habitants de signaler les problèmes techniques dans leur ville mais aussi qui déterminera en temps réel l’état d’usure des installations pour en tenir informés les services techniques municipaux. »

« Notre solution permettra aux administrations de réduire leur budget de maintenance de 15 à 25% »

« Notre solution permettra aux administrations de réduire leur budget de maintenance de 15 à 25% », avance Philippe Sajhau. En ce qui concerne le coût, IBM a tout prévu : « Nous voulons facturer au nombre d’habitants pour moduler le prix en fonction du budget des villes », affirme-t-il. Selon lui, l’effort demandé aux villes serait largement compensé : « L’innovation doit être financée mais la meilleure façon de la financer, c’est d’optimiser les dépenses. » »

Retrouvez l’article complet sur http://www.journaldunet.com/economie/services/1175931-prestataires-smart-city-petites-villes/

L’Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environment et du Développement Durable veut accélerer le développement des Smart Cities

Symbole de la politique éco-industrielle de la Métropole Nice Côte d’Azur, l’IMREDD, aujourd’hui installé au sein de Nice Premium, vient de révéler ce lundi 21 Mars les bâtiments qu’il occupera en 2018 pour un investissement de 18M€.

L’institut se revendiquant comme la première plateforme collaborative de France a pour objectif à horizon 2020 d’aider au développement des Smart Cities en boostant l’innovation technologique.

Il a donc décidé de s’installer dans des locaux éco-conçus au coeur de l’Eco-Vallée, la technopole urbaine choisie par Cisco, Orange et IBM, favorisant une synergie entre grands groupes industriels, start ups locales et chercheurs. En effet, l’IMREDD regroupera environ 100 chercheurs, 50 doctorants et 500 étudiants sur les domaines du cycle de l’eau, des bâtiments et de la mobilité intelligente, et des risques liés à l’environnement.

Le futur bâtiment de l'IMREDD a été dévoilé ce lundi. Il s'installera dans l'Eco-Vallée en 2018
Futur bâtiment de l’IMREDD                                                                                                    Crédit: DR

En savoir plus sur: http://marseille.latribune.fr/innovation/2016-03-21/quel-futur-role-pour-l-imredd.html